Abbaye Sainte Marie de Maumont

Célébrer le Pardon

Célébrer le Pardon de Dieu dans le doyenné SUd-Est-Charente
Témoignage d'une collaboration originale

adoration croix oiseaux maumont

Nous vivons depuis 21 ans déjà une célébration du Pardon qui réunit notre doyenne (5 paroisses) à Maumont, monastère de bénédictines. Après de multiples tâtonnements, qui n'ont jamais remis en cause la démarche mais ont servi à préciser petit à petit des orientations reconnues maintenant comme faisant partie intégrante de cette liturgie, nous pensons que notre expérience peut servir à d'autres en tous cas, nous avons à cœur de témoigner de tout ce que nous y recevons de Dieu.

Plonger le Sacrement de Réconciliation dans le dynamisme pascal

adoration flamme maumont

Ce rassemblement n'est qu'une étape dans un cheminement qui commence le mercredi des Cendres et trouve son accomplissement à Pâques. Il est porteur mais il ne mène pas à lui-même, il est pour un au-delà. La Vigile pascale, quant à elle, sera célébrée à Maumont et dans chaque paroisse de façon tout à fait indépendante, selon le profil propre à chaque communauté.
Cependant, dès le mercredi des Cendres, une unification du doyenné s'élabore : non seulement par le travail proposé que nous détaillerons plus loin, mais par l'apparition d'affiches très soignées (en couleur depuis 2 ans), par le lancement d'invitations à des prêtres. Actuellement, nous parvenons à réunir une vingtaine de prêtres venant du diocèse ou de plus loin encore, car notre célébration commence à être connue.

Chacun prend sa part de service


adoration eglise maumont

En début d'année, se fait le choix de la date (toujours un samedi de Carême à 15h). Une paroisse est plus particulièrement responsable, par roulement. Aussi, quelques laïcs de cette paroisse rejoignent Maumont, avec quelques prêtres disponibles, pour les premiers préparatifs :

- Choix d'un évangile : jusqu'à présent, nous avons toujours pris l'Évangile du lendemain pour que le lien entre le sacrement du pardon et l'eucharistie dominicale soit bien perceptible.
- Méditation sur cet Évangile et rédaction d'un questionnaire, sans infléchir le sens de l'Évangile, dans la perspective d'un examen de conscience.
- Choix aussi d'une accroche pédagogique pour le Carême : l'année 2005 ce fut le mot " Passer ".
- Choix, enfin, d'un geste symbolique que chaque fidèle accomplira indépendamment du sacrement de réconciliation.

L'Évangile est divisé en 5 ou 6 parties, selon les possibilités. Le monastère est lui aussi engagé à part entière dans la démarche ! Chaque péricope ainsi définie est pourvue d'un questionnaire. Et chaque fidèle reçoit, le mercredi des Cendres, une feuille avec :

- L'accroche pédagogique
- Les rendez-vous de Carême
- Les dates et lieux de rencontres de petits groupes de chaque paroisse pour étudier le questionnaire concernant le passage évangélique qui lui revient
- Les dates et lieux de rencontres avec un prêtre choisi, chargé de faire la synthèse de tous les travaux de groupe qu'on lui a fait parvenir
- La date de la réunion pour toutes les paroisses, avec le prêtre, en général à Montmoreau (lieu de résidence du curé doyen)
- La date de la célébration du Pardon

Chaque fidèle reçoit également une seconde feuille comportant les références de l'Évangile choisi, la méditation globale du doyenné et le questionnaire sur la péricope concernant la paroisse.

L'Œuvre de Dieu dans la Célébration

adoration croix oiseaux maumont

L'œuvre de Dieu nous surprend toujours et nous émerveille. L'assemblée est suffisamment nombreuse pour que s'y joignent discrètement des personnes qui sont plus intriguées que convaincues. Après un chant d'entrée faisant l'unité de l'assemblée et lui donnant un ton festif, nous entrons dans la partie méditative de la célébration. Les enfants, s'il y en a, vont dans la salle du chapitre du monastère, pièce attenante à l'église, et vivent là leur méditation avec une ou plusieurs sœurs de l'abbaye ; un prêtre les accompagne pour la confession, s'ils le désirent. Pendant ce temps, durant 45 mn environ, les 5 paroisses et les moniales rendent compte à l'assemblée de leurs méditations de l'Évangile, avec cette fois une orientation nette vers la conversion et une remise en cause de tout notre être face au Christ. Les questions posées sont suffisamment graves et essentielles pour que chacun évite de s'égarer sur des chemins étriqués et scrupuleux dans son examen de conscience. Gestes et chants détendent et soutiennent l'attention.
Après les méditations les prêtres disent ensemble une oraison, priant pour les fidèles, et les fidèles disent ensemble une oraison, priant pour les prêtres (prières venant des Sanctuaires de Lourdes).

Prière des prêtres
Que l'Esprit Saint vous aide à vivre ce sacrement dans la simplicité et dans la confiance. Par le sacrement de réconciliation, nous vous accueillons au nom de Jésus Christ et nous prions pour vous.
Que le Seigneur vous ouvre à son pardon ; que vous ressentiez sonre garde d'amour. Il vous attend pour vous donner sa joie et sa paix. Nous rendons grâce à Dieu de partager votre nouveau départ, cette alliance renouée.
En confessant votre péché, vous confessez aussi votre foi en un Dieu qui vous aime et qui vous pardonne.

Prière des fidèles
Que l'Esprit saint vous aide à nous accueillir tels que nous sommes, dans l'aveu de nos faiblesse ou dans la confiance de ce qui nous pèse.
Que le Seigneur vous donne d'être ses fidèles serviteurs par votre bienveillance, votre compréhension et votre patience.
Que vous sachiez nous conseiller afin de reprendre la route, déliés par le pardon et l'amour de Jésus Christ.

Puis, tandis que les enfants reviennent au chœur, les prêtres s'installent au chapitre, à la sacristie, dans d'autres lieux du monastère. Ils sont à la disposition de ceux qui désirent vivre cette rencontre sacramentelle. Les prêtres savent qu'ils ne doivent pas prolonger, ils peuvent donner des rendez-vous, le cas échéant, si nécessaire. Les personnes qui ne peuvent recevoir l'absolution peuvent faire la démarche d'un aveu en précisant au prêtre leur situation, par le geste des bras croisés.
Pour préserver le climat de prière pour l'assemblée :

- Les allées et venues sont contrôlées discrètement pour éviter la queue ou aider certaines personnes qui n'osent pas ou ne savent pas comment s'y prendre.
- Une animation est assurée par les moniales : guitares accompagnant les chants, textes lus en méditation…
- Le geste symbolique posé par chacun est aussi très important car il est ouvert à tous, même à ceux qui ne vont pas recevoir le sacrement. Ce geste est propre à la célébration de chaque année.
- Les enfants sont du côté des moniales, ce qui favorise leur tenue et les aide à prier ; ils participent au geste symbolique et aux chants.

Au fur et à mesure des retours, la joie gagne en profondeur toute l'assemblée et les chants se font plus sonores et vibrants. La présence d'une vingtaine de prêtres permet à tous ceux qui le veulent de recevoir le sacrement sans que ce soit trop long, et aussi avec une grande liberté du choix du confesseur, ce qui est très important.

En général, vers 16h45, les prêtres sont de retour et nous disons ensemble le Notre-Père. Puis vient l'envoi qui précise les rendez-vous futurs, notamment la messe du lendemain et la Vigile pascale.

En conclusion, nous pouvons dire que durant ces célébrations, nous expérimentons que la profonde vérité que nous propose saint Augustin :
" Nous confessons l'amour de Dieu en même temps que notre péché " s'enrichit d'un parallèle ecclésial :
" En reconnaissant nos frères, solidaires, humbles et courageux dans leur effort vers la lumière, nous reconnaissons nos fautes. "
Tous nos efforts sont largement récompensés : la célébration est, chaque année, si belle qu'on se demande ce que sera celle de l'année suivante !

Soeur Dominique
Texte publié dans la revue Célébrer de mars 2006

proue abbaye footer maumontAbbaye Saint Marie de Maumont
16190 Juignac